Quand on parle d’acné adulte, on a plus tendance à penser à l’acné de la femme que celle de l’homme, et avec raison. 

À l’adolescence l’acné est davantage présente chez les garçons avec 80 à 95 % des garçons adolescents qui connaissent une forme d’acné, qu’elle soit légère, modérée ou sévère.

Chez les filles, se chiffre se situe plutôt entre 70 à 90 % et souvent avec des formes moins sévères comparées à l’adolescent garçon*.

À l’âge adulte cependant, cette tendance s’inverse avec :

  • Environ 12 à 22 % des femmes qui continuent ou commencent à avoir de l’acné après l’adolescence, avec une prévalence particulièrement élevée chez les femmes dans la vingtaine et la trentaine. 

Certaines études indiquent même que jusqu’à 50 % des femmes peuvent avoir une forme d’acné à un moment donné à l’âge adulte.

  • Chez l’homme adulte à l’inverse, ce chiffre descend entre 3 à 5 % des hommes adultes qui souffrent d’acné persistante après l’adolescence. **

Les causes fréquentes chez le garçon adolescent

Mais pourquoi est-ce que l’acné est si présente chez l’adolescent garçon ? Plusieurs potentielles causes sont possibles, à déterminer selon le profil de chacun avec un professionnel de santé. 

1. Fluctuations hormonales importantes

  • Augmentation des androgènes : À l’adolescence, les niveaux d’androgènes (hormones mâles telles que la testostérone) augmentent de manière significative. 

Ces hormones stimulent les glandes sébacées, augmentant la production de sébum. Un excès de sébum peut obstruer les pores, entraînant l’apparition de l’acné. 

  • Puberté : La puberté est marquée par des changements hormonaux drastiques qui provoquent une surproduction de sébum. 

Chez les garçons, ces changements sont souvent plus prononcés en raison de l’augmentation rapide des niveaux de testostérone.

2. Activité des glandes sébacées

Glandes sébacées plus actives : Les glandes sébacées des adolescents sont souvent plus actives, produisant plus de sébum. Cela augmente les risques de pores obstrués et d’infections bactériennes qui provoquent l’acné.

3. Épaississement de la peau

Modification de la peau : À l’adolescence, la peau peut devenir plus épaisse, ce qui, combiné à une production accrue de sébum, favorise l’obstruction des pores et la formation de comédons (points noirs et points blancs).

4. Facteurs génétiques et héréditaires

Prédisposition génétique : La génétique joue un rôle important dans le développement de l’acné. Si un ou les deux parents ont eu de l’acné sévère, les chances que leur enfant en ait également sont plus élevées.

5. Stress et modes de vie adolescents

  • Stress : L’adolescence est souvent une période de stress intense lié à l’école, aux relations sociales et à d’autres facteurs. 

Le stress peut provoquer une augmentation des niveaux d’hormones de stress comme le cortisol, qui peut accentuer l’acné.

  • Alimentation et habitudes de vie : Les habitudes alimentaires des adolescents, souvent riches en aliments sucrés et gras, peuvent également contribuer à l’acné.

6. Soucis de routine skincare

Les adolescents ont tendance à moins faire attention à leur routine de soins et auront aussi tendance à vouloir assécher les boutons à coup de produits souvent trop agressifs pour la peau : dentifrice, citron, la dernière crème à la compo pas top…on est tous passés par là et ça n’aide pas !

Pourquoi l’acné diminue-t-elle à l’âge adulte ?

  1. Stabilisation hormonale
    • Après l’adolescence, les niveaux d’hormones se stabilisent chez l’homme ce qui réduit la stimulation des glandes sébacées et, par conséquent, la production de sébum. 
  2. Équilibre de la peau
    • La peau mature est souvent moins grasse et les pores sont moins obstrués, ce qui diminue la fréquence des éruptions cutanées.
  3. Meilleure routine skincare
    • Avec les années, on est souvent mieux informés et plus conscients des bonnes pratiques skincare. 
  4. Meilleure alimentation et hygiène de vie
    • Pareil, avec le temps souvent, on aura tendance à adopter un rythme de vie plus sain, avec peut-être une assiette plus équilibrée, un peu moins de nutella au goûter et une activité sportive plus régulière.

Comment déterminer ma cause à l’adolescence ?

Si tu as du mal à savoir quelle est la réelle cause de ton acné, que tu as déjà essayé de changer de routine, de faire des modifications côté assiette & co et que pourtant les changements ne sont pas là, alors peut-être que notre coach peut t’aider à y voir plus clair. 

Elle t’aidera à mieux ton ou tes facteurs déclencheurs et à mettre en place un plan d’action personnalisé.

Par ici pour en savoir plus sur ton coaching spécial acné

Quelles sont les solutions ?

On revient très vite avec un deuxième article pour te donner plus de petits tips IN & OUT pour apaiser ton acné adolescente.

*Source : Williams HC, Dellavalle RP, Garner S. « Acne vulgaris ». Lancet. 2012 Jan 28;379(9813):361-72.

**Source : Collier CN, Harper JC, Cantrell WC, Wang W, Foster KW, Elewski BE. « The prevalence of acne in adults 20 years and older. » J Am Acad Dermatol. 2008 Jan;58(1):56-9.